dong Xiaoshuidong2 - 消水洞

B. XIAOSHUIDONG 2
"Grotte de la Perte 2" (Wf92/24)
Long. 110° 50,8' E   Lat. 30° 09,9' E   Alt. 960 m
Dév. 998 m   Dén. 131 m  (- 120, + 11)

Voilà encore une perte comme on les aime ! Située un peu en contrebas de l'extrémité ouest du poljé, la perte double est alimentée par deux vallées : la première vient du nord et se jette dans un porche de 10 m x 15 m, la seconde vient du sud et aboutit dans un puits de 20 m. Les énormes quantités d'eau absorbées pendant la mousson d'été - sans doute des pointes à plusieurs dizaines de m3/s - ont façonné des puits-marmites hors du commun par leur taille et leur esthétique, en particulier le puits en spirale du Bobsleigh profond de 40 m, suivi du Chaudron karstique, large de 40 m sur 30 m ! En bas, une galerie en canyon, haute de 40 m, se termine au bout de 150 m sur un conduit étroit englué d'argile. En hautes eaux, l'excédent d'eau emprunte vers le NE un réseau supérieur encombré de troncs d'arbres et de cagettes en plastique, et probablement un passage supérieur principal qui n'a pas été reconnu.
Le Chaudron karstique est alimenté également par une galerie, l'Amont de l'Extincteur, elle-même encombrée par un entrelacs de branches et moulte troncs ! Nous nous sommes arrêtés à la base d'un gros bloc coincé (escalade de 5 m) : la galerie continue. Dans cette perte typiquement chinoise, la puissance des crues est telle que des troncs de belles dimensions ont été propulsés perpendiculairement à l'axe des puits, par exemple dans la galerie de l'Interstrate Arborée (tout un programme !) située au beau milieu du puits du Bobsleigh. L'aspect blanc, satiné ou martelé des parois donne une idée de l'érosion mécanique des eaux pendant les crues. Les galets sont projetés à grande vitesse selon un mouvement circulaire descendant. Le manque de temps ne nous a pas permis de découvrir la suite du réseau qui doit se situer dans un passage surplombant la grande galerie en aval du Chaudron karstique. L'équipement du trou s'est fait différemment selon l'humeur et les possibilités de la roche : soit avec de beaux spits dans une roche saine, soit avec des pitons délicatement plantés dans des fissures vite impénétrables. (Richard, La Rouille et Jean-Pierre) - ^ -

BARBARY, Jean-Pierre; MAIRE, Richard; ZHANG, Shouyue; POMEL, Simon; COLLIGNON, Bernard; GEBAUER, Daniel; BENAVENTES, Jean; BOTTAZZI, Jean; CHEN, Shicai; FULCRAND,Serge; JIN, Yushang; MATRICON, Sylvain; ORSOLA, Jacques; REMY, Cyriaque; QI, Zhonglin; ZHANG, Dachang; SHI, Mengxiong (1995): Les cavités du comté de Wufeng (Hubei, Chine).-
Donghe 92, karsts de Chine Centrale, Karstologia Mémoires n°6, 1995: p.19-40 (17 figures, 1 tableau, 8 photos).
Analyse : BBS
Description et topos de 15 cavités des secteurs de Changleping et Huanglongdong dans le comté de Wufeng dont: Dadong (10922 m, -214/ +100 m); Dongxitiankeng (5807 m, -382 m); Donghe (4828 m, -270 m); Tiankengcao (3748 m, -216/ +10 m); Jiangjundong (2282 m, -83/ +56 m); Huanglongdong (1531 m, -20 m). (FB).

2309 caractères - Lu 76 Fois




Recherche