Chargement de fichiers

Spelunca Mémoires n° 30 : 2006 : ch_1 (p 019_024)@https://www.grottes-et-karsts.org/telecharge/019_024_ch1.pdf

Taille du fichier : 1.8 MB

Version : 1

Date de chargement sur le serveur : 20-04-2007 00:00

Chargements : 751

Catégorie : Livre

Description : La province du Guizhou, capitale Guiyang, est située dans le sud-ouest de la Chine. Le réseau de Shuanghe se trouve dans le district de Suiyang, au nord du Guizhou, à  250 km de Guiyang. La zone de Shuanghe appartient au bassin du fleuve Yangtsé (Changjiang), ses altitudes se répartissent de 700 à  1700 m, les sommets étant au nord-ouest. Les paysages karstiques sont principalement des pitons avec des dépressions et des vallées. Cette zone est très riche en grottes, nous y avons recensé 99 entrées dont 64 ont été topographiées, totalisant une longueur de plus de 100 km. Le complexe réseau souterrain de Shuanghe est la plus longue de ces grottes, il se développe dans des calcaires dolomitiques. Il possède 27 entrées, de très nombreuses galeries dont la largeur est en général de 10 à  20 m pour une hauteur de 10 m et trois rivières souterraines. Sa longueur totale topographiée est aujourd’hui de 85 298 m. Les paramètres lithologiques, structurels et hydrologiques déterminent le développement de ces grottes. L’un d’eux, le niveau de gypse inclus dans la stratification, est un facteur clef. Le processus de formation du réseau de Shuanghe peut être décomposé en quatre phases. Ces résultats sont le fruit de plusieurs expéditions dont le Guizhou Institute of Mountain Resources est le fil conducteur depuis 1988. Les expéditions du PSCJA, bien que relativement tardives, ont fait exploser les chiffres. Nous présentons ici une synthèse de nos connaissances actuelles, tout d’abord en décrivant sommairement le massif lui-même, ensuite en donnant l’inventaire des grottes que nous avons recensées, puis en proposant une première approche des facteurs pouvant expliquer la présence d’un tel réseau et enfin en détaillant les résultats des expéditions d’août 2004 et mars 2005. Les résultats des expéditions 2001 et 2003 ont été publiés dans le Karstologia mémoire n° 9 et le Spelunca n° 93.

Auteur : 

Page d'accueil :