Chargement de fichiers

ch_16 : Karstologia Mémoire n° 9 : 2004@https://www.grottes-et-karsts.org/telecharge/ch_16.pdf

Taille du fichier : 887.7 KB

Version : 1

Date de chargement sur le serveur : 01-02-2007 00:00

Chargements : 808

Catégorie : Livre

Description : Voyages en terre chinoise - Karstologia Mémoire n° 9 : 2004 - Chapitre 16 : Développement du tourisme ethno-karstique dans la province du Guizhou Résumé : Le tourisme est devenu le premier secteur économique mondial. En 2001, la Chine arrivait en 5ème rang (33,2 millions) des destinations touristiques internationales. Le tourisme intérieur chinois est en 2002 le plus gros marché touristique intérieur du monde. On assiste à  un bouleversement des moeurs nationales. Les citadins chinois découvrent les loisirs et consacrent plus de 30 % de leurs économies aux voyages. La politique nationale de mise en valeur de l’Ouest du pays a été réactualisée en janvier 2000 avec la “Stratégie de Développement du Grand Ouest” afin de remédier au retard accumulé par les régions occidentales. Depuis l’adhésion de la Chine à  l’O.M.C. (Organisation Mondiale du Commerce) en 2001, on assiste à  une normalisation du secteur touristique avec le développement des investissements étrangers. Dans ce contexte ouvert sur la mondialisation, le tourisme ethno-karstique dans le Guizhou constitue un exemple remarquable d’évolution économique. De 1990 à  2000, le nombre de touristes extérieurs (étrangers et Chinois de l’extérieur) est passé de 24 000 à  184 000. Par rapport aux douze provinces et/ou régions autonomes de l’Ouest, le Guizhou se situe en huitième position. Le nouveau projet de développement du tourisme dans le Guizhou, lancé en 2001, est un plan à  long terme sur 20 à  50 ans. Il se fonde sur les spécificités de la province : nécessité de créer des emplois et d’obtenir des bénéfices rapides dans les zones pauvres, développement de l’écotourisme, protection du milieu karstique très fragile (reforestation), préservation du patrimoine culturel ethnique. Le concept de tourisme ethnokarstique est l’association de deux concepts déjà  connus : le tourisme ethnique et le tourisme karstique. En 1982, le bureau touristique provincial a choisi de créer deux circuits : le circuit ouest dédié aux sites karstiques et le circuit est consacré aux villages ethniques ; on assiste aussi à  une symbiose des deux activités. Aujourd’hui, le triangle Est-Yunnan, Nord Guangxi et Sud-Ouest du Guizhou constitue la plus grande concentration de richesses ethno-karstiques de la planète. Si le Yunnan et le Guangxi sont déjà  célèbres avec les “forêts de pierre” de Shilin et les “forêts de pitons” de Guilin, le Guizhou demeure encore peu développé à  cause des infrastructures insuffisantes. Le patrimoine culturel plurimillénaire est l’une des grandes richesses du Guizhou qui concentre de multiples ethnies, dont la minorité Miao, la plus importante. Dès 1990, les autorités ont sélectionné plus de cinquante villages habilités à  recevoir les touristes. Dans les préfectures de l’Est, on est conscient de la concurrence du Guizhou occidental qui détient les plus beaux sites naturels gérés au niveau provincial. En ouvrant des villages ethniques, les bureaux touristiques préfectoraux savent que l’investissement est beaucoup plus faible que l’aménagement d’un site naturel. Le citoyen du monde du XXIème siècle est en manque d’authenticité et de diversité. Le tourisme ethno-karstique en Chine du Sud-Ouest répond notamment à  ce manque. La société mondiale a besoin de se tourner vers ses origines et de maintenir ses particularités sans lesquelles elle perd son à¢me. L’exemple du Guizhou permet d’analyser les processus du développement touristique dans une région qui pourrait devenir une grande destination touristique. Après les invasions, les guerres, les révoltes, les échanges divers qui ont participé à  la diversité des sociétés du Guizhou, la dernière confrontation entre le tourisme et les identités ethniques sera peut-être la plus puissante, la plus complexe et la plus insidieuse. Mots-clés : tourisme, développement, karst, minorité ethnique, Organisation Mondiale du Commerce, Guizhou, Yunnan, Chine.

Auteur : 

Page d'accueil :