Chargement de fichiers

ch_15 : Karstologia Mémoire n° 9 : 2004@https://www.grottes-et-karsts.org/telecharge/ch_15.pdf

Taille du fichier : 881.8 KB

Version : 1

Date de chargement sur le serveur : 01-02-2007 00:00

Chargements : 1 156

Catégorie : Livre

Description : Voyages en terre chinoise - Karstologia Mémoire n° 9 : 2004 - Chapitre 15 : Les ressources naturelles du Guizhou Relations entre l’environnement et le développement économique Résumé : La province montagneuse du Guizhou (176 128 km2), la plus pauvre de Chine, est caractérisée par un milieu karstique montagnard subtropical sur 73 % de son territoire et un riche patrimoine naturel. Les ressources en eau sont importantes, de l’ordre de 2 875 m3/an/personne, mais elles sont réparties inégalement sur un plan spatial et temporel à  cause de la circulation souterraine et de la longue saison sèche de novembre à  mars. Les problèmes environnementaux sont nombreux à  cause de l’érosion des sols et de la pollution de l’eau. En raison des richesses minières (charbon, fer, bauxite), les pollutions industrielles sont très fortes dans les régions de production (bassin de Shuicheng) et dans les grandes agglomérations (Guiyang, Liupanshui, Anshun, Zunyi). Les effondrements de terrain se sont développés là  où la nappe phréatique a été surexploitée comme dans la conurbation de Liupanshui. Le potentiel hydroélectrique est important avec des ressources exploitables de 16,4 millions de kw. La capitale provinciale, Guiyang (1 million d’habitants), recouvre les districts de Nanming et Yunyan sur une superficie de 156 km2; elle est confrontée à  de graves problèmes de pollution de l’air et de l’eau et a un approvisionnement en eau insuffisant d’où la création du lac-réservoir de Hongfenghu sur la rivière Maotiao. Les paysages du Guizhou sont parmi les plus beaux de Chine d’où la multiplication des parcs naturels et le développement progressif des ressources touristiques. Le site le plus célèbre est celui de Huangguoshu avec la chute d’eau la plus importante du pays tandis que le mont Fanjing, avec ses forêts primaires étagées entre 700 et 2 700 m, a été reconnu en 1987 comme Réserve de la Biosphère par l’UNESCO. Mots-clés : ressource naturelle, environnement, eau, hydroélectricité, barrage, développement, pollution, Guizhou, Chine.

Auteur : 

Page d'accueil :