Chargement de fichiers

ch_12 : Karstologia Mémoire n° 9 : 2004@https://www.grottes-et-karsts.org/telecharge/ch_12.pdf

Taille du fichier : 668.6 KB

Version : 1

Date de chargement sur le serveur : 01-02-2007 00:00

Chargements : 1 082

Catégorie : Livre

Description : Voyages en terre chinoise - Karstologia Mémoire n° 9 : 2004 - Chapitre 12 : Aspects hydrogéologiques et spéléogénétiques de la rivière souterraine de Benxi Shuidong (Liaoning, Chine) Résumé : Cet article fait le point sur les données disponibles à  propos du karst de Benxi Shuidong. Cette région se développe dans les terrains paléozoïques de plate-forme de Chine du Nord. Le climat est de type tempéré assez humide (1 000 mm/an) à  saisons thermiques très contrastées (juillet + 24,3°C, janvier - 14,3°C). Creusée dans les calcaires du Cambrien et de l’Ordovicien, la grotte de Benxi est un exemple de capture hypogée partielle d’une rivière (Tanghe) au profit d’une autre (Taizihe). Ce système perte-résurgence, d’une extension totale de 4,75 km, présente une rivière souterraine aménagée sur plus de 2 km et une partie noyée à  semi noyée qui a été explorée sur 616 m de développement. Les traçages indiquent une vitesse de transit de 68 m/h pour toute la partie noyée à  semi-noyée (extension 3,15 km, pente de 0,4 %) et de 100 m/h pour la rivière souterraine aménagée (extension 1,6 km, pente 0,37 %). En basses eaux, les analyses hydrochimiques montrent une forte dissolution dans la zone noyée et semi noyée (et dans la zone de percolation) et une faible dissolution dans la zone d’écoulement libre. La nette augmentation de la pCO2 dans la grotte (de 400 à  3 000 ppmv) est liée à  la fréquentation de 300 000 à  500 000 touristes par an. Les datations U/Th sur les spéléothèmes donnent des à¢ges s’échelonnant entre l’Holocène (9 300 ans BP) et le stade isotopique 6 (145 000 ans BP). Les à¢ges de la génération de concrétions la plus ancienne datent la phase de passage du régime phréatique au régime d’écoulement libre. Le système karstique s’est donc formé probablement au cours du Pléistocène moyen. Les premières concrétions attribuées au stade 6 correspondent à  des stalagmites modestes situés 17 m au-dessus du niveau de la rivière. Le stade 5 (interglaciaire majeur), caractérisé par un climat tempéré humide, se traduit par un alluvionnement souterrain important et par d’importants spéléothèmes. Durant la dernière phase froide (stade 2), la croissance des spéléothèmes s’arrête, puis reprend vers 13 700 ans et se développe largement à  partir du début de l’Holocène vers 10 000 ans BP. Mots-clés : hydrogéologie, spéléomorphologie, spéléogenèse, Benxi, Liaoning, Chine.

Auteur : 

Page d'accueil :