Chargement de fichiers

Spelunca Mémoires n°35 : 2011 - Chapitre 10@https://www.grottes-et-karsts.org/telecharge/t3_241_268_chap10.pdf

Taille du fichier : 0 B

Version : 1

Date de chargement sur le serveur : 04-02-2021 00:00

Chargements : 267

Catégorie : Livre

Description : 

Voyages en terre chinoise tome 3
Expéditions spéléologiques franco-chinoises 2006-2010 (GUIZHOU, GUANGXI, CHONGQING, BEIJING, SHANDONG)
Chapitre 10

Contribution à  l’exploration du système de Poyue. (Guangxi, district de Fengshan)

Jean BOTTAZZI 1.

Le système de Poyue est sans nul doute un des bassins karstiques les plus importants de Chine. Il est tout à  fait comparable à  celui de Daxiaojing, tant par son contexte géologique (permo-trias) et structurel (grands plateaux et réseau ramifié). Son exploration a débuté très tôt, avec les premières incursions de China Cave Project en Chine et se poursuit encore de nos jours avec le Yorkshire Rambler’s club qui a notamment exploré ici un des plus long réseau de Chine, le système de Jiangzhou Dixiachanglang, qui dépasse les 35 km de développement. On doit aussi citer une expédition sicilienne du club Speleo Ragusa pour l’exploration -entre autres- de Xixilidong et les plongeurs du GUE qui ont réalisé des jonctions par des plongées souterraines à  Sanmenhai, ajoutant ainsi 1450 m de développement.

L’objet de ce chapitre n’est pas de faire l’inventaire exhaustif des cavités du bassin de Poyue, mais seulement de citer quelques ajouts récents, inédits et souvent très modestes, explorées par le P.S.C.J.A. entre 2007 et 2010.

Schématiquement et théoriquement lorsqu’on remonte le système de Poyue vers l’amont, il se divise en deux branches principale : la rivière de Poxin et la rivière Qiaoyin. Il se peut que la réalité soit bien plus complexe, car ces rivières souterraines ne se laissent pas parcourir sur des distances suffisantes pour bien les connaître.

Presque toutes les cavités qui vont être citées ici sont sur le district de Fengshan, dépendant de la préfecture de Hechi, au nord de la région autonome Zhuang du Guangxi, au sud du Guizhou. Elles sont à  ce titre sur le territoire du géoparc de Leye-Fengshan, qui a rejoint en 2010 le Global Geopark Network, un réseau soutenu par l’UNESCO ayant pour vocation le développement, la protection et l’éducation sur du thème du patrimoine géologique.

Auteur : collectif PSCJA/GKC

Page d'accueil : https://www.grottes-et-karsts-de-chine.org