In Memoriam Zhang Shouyue Zhu Xuewen 467


In Memoriam

Professeur Zhang Shouyue (1934-2022)

Professeur Zhu Xuewen (1933-2023)

La karstologie chinoise perd en 2022-2023 deux de ses plus brillants spécialistes. Zhang Shouyue faisait partie de l’Institut de Géologie de l’Academia Sinica de Beijing tandis que Zhu Xuewen appartenait à l’institut de Géologie du Karst de Guilin (Guangxi). Ils laissent derrière eux un grand nombre d'écrits, de théories, de concepts qui resteront une source de connaissances et références pour leurs successeurs.

Malgré la complexité des contextes, ils ont su par leur volonté d'ouverture et de partage, ouvrir il y a quarante ans au début des années 80 une porte aux collaborations spéléologiques et scientifiques avec les équipes occidentales. Et depuis mener à bien de nombreuses expéditions et travaux académiques conjoints. Tous deux grands scientifiques érudits, ils étaient avant tout des hommes de terrain au plus prêt de la géographie, au plus prêt du karst et des hommes.

Professeur Zhang Shouyue 1934-2022 RIP
Professeur Zhang Shouyue (1934-2022)
Crédit photo : Jean Pierre Barbary.
Professeur  Zhu Xuewen (1933-2023) RIP
Professeur Zhu Xuewen (1933-2023)
Crédit photo : Chen Lixin.

 

Zhang Shouyue, Zhu Xuewen, vous laissez derrière vous de grands vides à l'image des célèbres et mythiques tiankeng 天坑 (« trou vers le ciel », « sky hole ») que vous avez étudiés sans cesse depuis de nombreuses années. Rappelons qu’en 2006 Zhu Xuewen1 et Tony Waltham 1 avaient bien précisé l’origine des tiankeng par effondrement de grandes salles souterraines. Mais déjà en 1989, l’expédition franco-chinoise avec Zhang Shouyue2 avait montré l’existence de grands puits d’effondrement au-dessus de la grotte-tunnel géante de la Gebihe dans le Guizhou. Même si des types d’effondrement géant existent ailleurs dans le monde, notamment au Mexique et en Nouvelle Guinée/Nouvelle Bretagne, c’est bien en Chine du Sud-Ouest que les exemples sont les plus variés et les plus nombreux. En outre, ces vides immenses recèlent encore nombres d'énigmes biologiques, végétales, minérales et géo-chronologiques qui demeurent à découvrir, explorer et étudier, et malheureusement sans vous dorénavant. Alors reposez en paix chers Professeurs, reposez en paix les amis.

[Richard Maire, Jean Bottazzi, Jean Pierre Barbary.]

Références

1. Zhu Xuewen and Tony Waltham, 2006. Tiankeng : definition and description. Cave and Karst Science, 32, n°2-3, p. 75-79.

2. Barbary J.-P., Zhang Shouyue et al.,1991. Gebihe 89 - Karsts de Chine. Karstologia-Mémoires, n°4, 232 p.


jpb Publié le : Lundi 24 avril 2023 @ 11:24:53