dong Dajiaogudong 2 - 大焦谷洞 2

Détail

Dàjiāogùdòng 2 est une entrée de :
Dajiaogudong 2 - 大焦谷洞 2
Nom de la grotte : Dajiaogudong 2 - 大焦谷洞 2
Autres noms : Grotte de la grande vallée Jiao 2
Province, Préfecture, District :
Guizhou 贵州省, Zunyi 遵義, Suiyang 绥阳
Latitude Nord - Longitude Est :
28.231705 - 107.292747
Altitude (m) : 958
Développement (m) : 220
Profondeur (m) : 16
Profondeur - / + (m) : 8 / 8
Volume (m3) : 0
Géologie : Ordovicien inférieur O1t (Tongzi) + O1h (Honghuayuan)

1Entrée : Dajiaogudong 2 大焦谷洞 2,

Carte


Description [2]


"BOTTAZZI, Jean; LI, Po; FAURE, Nicolas; SANSON, Eric; BOUGNOL, Aymeric; HE, Wei; ZHU, Wenxiao"
Spelunca Mémoires, n° 30 : Voyages en terre chinoise tome 2 : Chapitre 1
Analyse :
Le réseau de Shuanghe se trouve sur le district de Suiyang (Guizhou, Chine). Il se développe dans les dolomies d'un plateau de 78 km2 et de 700 à 1700m d'altitude. 100 entrées y sont inventoriées dont 64 topographiées. La complexe réseau de Shuanghe, 85 km, possède 27 entrées et trois rivières principales. Les paramètres lithologiques, structurels et hydrologiques, et spécialement le niveau de gypse inclu dans la stratification, déterminent le développement de ces grottes dont la formation peut être décomposée en quatre phases. Nous présentons ici la description du massif, l’inventaire des cavités, une approche des facteurs génétiques et les résultats des expéditions 2004 et 2005. (Author, BJ).

caractères - lu : Fois


Dàjiāogùdòng n° 2 est presque invisible au milieu des champs à 50 mètres du sentier, à 967 m d'altitude (accès 1h15). C'est un méandre amont ventilé reconnu sur 50 m.



Analyse :

caractères - lu : Fois


Dajiaogudong2:C’est une entrée qui se voit de loin lorsque les courants d’air d’hiver sont bien actifs. Dès qu’on a franchi le petit orifice de l’entrée, on descend en opposition dans un méandre. On est à un carrefour en «Y». La branche repartant sous l’entrée est vite obstruée. La branche qui prolonge naturellement l’entrée est un haut méandre amont, mais après une petite salle, il s’amenuise. On finit sur une trémie. Du courant d’air provient d’un petit laminoir impénétrable à droite. En bas du ressaut de l’entrée, l’eau s’enfile dans un étroit méandre aval. Il présente des étroitures. On arrive à une nouvelle bifurcation en «Y». La branche de droite est un amont en fracture étroite dont la praticabilité se dégrade rapidement. On arrive à une croisée de fractures produisant deux petites alcôves, dont celle de gauche est remarquablement fournies en fossiles (rostres et coquillages). La branche de droite continue encore un peu. On passe près d’une trémie remontante. Puis, en haut d’un ressaut, un petit bout de galerie sur strate arrive à une nouvelle bifurcation. À gauche, la galerie s’abaisse en un laminoir impénétrable. À droite, on arrive dans une petite salle terminale avec une stalagmite. Il n’y a aucun départ pénétrable côté amont. À précédente bifurcation en « Y », l’aval à gauche présente assez rapidement une étroiture sérieuse, suivie d’une autre impénétrable d’où provient un bon courant d’air. Ç’aurait pu être un objectif intéressant, mais il est non négociable.

Bibliographie [1]


"BOTTAZZI, Jean; LI, Po; FAURE, Nicolas; SANSON, Eric; BOUGNOL, Aymeric; HE, Wei; ZHU, Wenxiao"
Spelunca Mémoires, n° 30 : Voyages en terre chinoise tome 2 : Chapitre 1
Le réseau de Shuanghe se trouve sur le district de Suiyang (Guizhou, Chine). Il se développe dans les dolomies d'un plateau de 78 km2 et de 700 à 1700m d'altitude. 100 entrées y sont inventoriées dont 64 topographiées. La complexe réseau de Shuanghe, 85 km, possède 27 entrées et trois rivières principales. Les paramètres lithologiques, structurels et hydrologiques, et spécialement le niveau de gypse inclu dans la stratification, déterminent le développement de ces grottes dont la formation peut être décomposée en quatre phases. Nous présentons ici la description du massif, l’inventaire des cavités, une approche des facteurs génétiques et les résultats des expéditions 2004 et 2005. (Author, BJ).
Source :


Images [0]


Topographie [0]



Expédition [1]

Cette grotte a été explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche