dong Datudong - 大土洞

Détail


Datudong est une entrée de :
Datudong - 大土洞
Nom de la grotte : Datudong - 大土洞
Autres noms : Grotte du grand terrain
Province, Préfecture, District :
Guizhou 贵州省, Zunyi 遵義, Suiyang 绥阳
Latitude Nord - Longitude Est :
28.262628 - 107.250372
Altitude (m) : 1284
Géologie : Ordovicien inférieur O1t (Tongzi) + O1h (Honghuayuan)

0Entrée :

Carte



Description 2



"BOTTAZZI, Jean; LI, Po; FAURE, Nicolas; SANSON, Eric; BOUGNOL, Aymeric; HE, Wei; ZHU, Wenxiao"
Spelunca Mémoires, n° 30 : Voyages en terre chinoise tome 2 : Chapitre 1
Analyse :
Le réseau de Shuanghe se trouve sur le district de Suiyang (Guizhou, Chine). Il se développe dans les dolomies d'un plateau de 78 km2 et de 700 à 1700m d'altitude. 100 entrées y sont inventoriées dont 64 topographiées. La complexe réseau de Shuanghe, 85 km, possède 27 entrées et trois rivières principales. Les paramètres lithologiques, structurels et hydrologiques, et spécialement le niveau de gypse inclu dans la stratification, déterminent le développement de ces grottes dont la formation peut être décomposée en quatre phases. Nous présentons ici la description du massif, l’inventaire des cavités, une approche des facteurs génétiques et les résultats des expéditions 2004 et 2005. (Author, BJ).

caractères - lu : Fois


b. Dàtŭdòng

Grotte du grand terrain (Sui 0431)

Monter la route d'accès au village sur 100 m, puis monter de 50 m dans les maïs sur la gauche.

L'entrée de 0,80x0,50 est parcourue par un fort courant d'air aspirant l'été. La suite est un méandre aval de 1,5x3 m de 10 m de long avec arrêt sur étroiture. [Aymeric Bougnol]



Analyse :

caractères - lu : Fois


Datudong (56)

Cette entrée était connue depuis une prospection en août 2004. Comme c’est une cavité plutôt étroite, on ne s’était pas bousculé pour l’explorer. Elle offre une traversée courte avec Huangguatoudong.

Accès : Monter au village de Dawan en voiture peut se faire par deux routes. La bifurcation se situe après l’école et elles se rejoignent à proximité de Huangguatoudong. C’est à ce carrefour qu’il faut garer le véhicule, puis poursuivre à pied quelques dizaines de mètres en direction de Dawan. L’entrée recherchée est un petit trou 15m au-dessus de la piste. Elle fume abondamment en hiver.

La jonction

Les dix premiers mètres suivant l’entrée offrent un vestibule où l’on peut se tenir debout avec un sac sans toucher les parois, puis tout de suite après un petit boyau à gauche qui remonte vers une fissure impénétrable, on se trouve dans un méandre, puis dans une fracture de plus en plus étroite et présentant deux petits ressauts. On arrive ainsi au sommet d’un puits de 25m, nous ne sommes qu’à 50m de l’entrée. Il pourrait y avoir un prolongement amont au sommet de ce puits, mais ça ne semble pas bien gros. En bas, on descend un peu et on arrive au puits suivant, lui-même à la base d’une cheminée remontante qui correspond sans doute à Tianwanyakou, une autre cavité de ce secteur. Le puits suivant fait en tout 25m. Exploré lors d’un épisode météo incertain, il a été équipé par précaution en fractionnant derrière une petite lucarne à 5m du départ. Il semble qu’un étage supérieur puisse être poursuivi au-delà de ce puits. En bas du puits, nous sommes dans la galerie de Huangguatoudong, à proximité de la confluence entre les deux actifs provenant de l’entrée, l’un suivant la galerie principale, l’autre arrivant d’une cascade de quelques mètres.

Bibliographie 1



"BOTTAZZI, Jean; LI, Po; FAURE, Nicolas; SANSON, Eric; BOUGNOL, Aymeric; HE, Wei; ZHU, Wenxiao"
Spelunca Mémoires, n° 30 : Voyages en terre chinoise tome 2 : Chapitre 1
Le réseau de Shuanghe se trouve sur le district de Suiyang (Guizhou, Chine). Il se développe dans les dolomies d'un plateau de 78 km2 et de 700 à 1700m d'altitude. 100 entrées y sont inventoriées dont 64 topographiées. La complexe réseau de Shuanghe, 85 km, possède 27 entrées et trois rivières principales. Les paramètres lithologiques, structurels et hydrologiques, et spécialement le niveau de gypse inclu dans la stratification, déterminent le développement de ces grottes dont la formation peut être décomposée en quatre phases. Nous présentons ici la description du massif, l’inventaire des cavités, une approche des facteurs génétiques et les résultats des expéditions 2004 et 2005. (Author, BJ).
Source :


Images 0



Topographie 0




Expédition 1


Cette grotte a été explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche