dong Shenxiandong - 神仙洞

Détail


Nom de la grotte : Shenxiandong - 神仙洞
Autres noms : Grotte De L'être Surnaturel
Province, Préfecture, District :
Guizhou 贵州省, Anshun Shi 安顺市, Anshun 安顺
Latitude Nord - Longitude Est :
26.20043 - 105.94523
Altitude (m) : 1370
Développement (m) : 402
Profondeur (m) : 28
Profondeur - / + (m) : 28 /
Volume (m3) :
Géologie : Trias moyen

1Entrée : Shenxiandong 神仙洞,

Carte



Description 1



SHENXIAN DONG ( Grotte de l'être surnaturel )

ANSHUN N°22

Z=1370 m P= - 28 m Dev= 402 m Ext= 265 m

Situation

Elle se trouve 13 km au sud-est d'Anshun près du village de Xiayangchangba (figure 13).

Contexte géologique

Elle se situe sur le côté sud-est du synclinal de Dingzhai sur le bord nord du poljé de Ninggu et se développe dans les dolomies et les gypses de la partie supérieure du T2g. Le pendage est de 15°, direction 130°. Le puits d'entrée est un effondrement du plafond de la galerie fossile qui se développe à l'altitude moyenne de 1350 à 1360 m.

Description

Elle débute par un puits de 27 m que l'on descend sans corde, les villageois ayant aménagé un vague escalier, tantôt taillé dans le rocher, tantôt construit avec des rondins de bois. Au bas du puits, on passe au bord d'un petit lac. Au-dessus un nouvel escalier remonte et conduit à une salle concrétionnée d'où part une première galerie sur la droite. Celle-ci se termine au bout de deux cent mètres (non topographiés). Le réseau principal débute en haut de la salle, ses dimensions sont confortables et les villageois ont installé l'électricité pour éclairer les concrétions. Nous passons une vire au-dessus d'un puits de 15 m qui livrerait accès à une rivière navigable. Ensuite, les salles se succèdent, très esthétiques, jusqu'à un carrefour entièrement recouvert de gours. La galerie de gauche descend puis remonte rapidement jusqu'à une étroiture suivie d'un petit ressaut. A droite, on escalade la calcite pour suivre à nouveau, après quelques rétrécissements, le cours de la galerie. A la fin des aménagements, elle devient très inclinée et légèrement glaiseuse. Nous descendons alors jusqu'à la perte impénétrable d'un ruisselet sortant d'un gour. Avant celle-ci, sur la droite, se trouve la suite ; il faut passer une étroiture inclinée pour rejoindre la galerie. Faute de temps, nous nous sommes arrêtés là.

BARBARY jean Pierre, ZHANG Shouyue(1988) : Guizhou expé 86. Spelunca Mémoires n° 16, 108 pp.,45 topos,cartes,graph., 48 phot.,n&b ou couleurs
co-éd. FFS ; Plongée Spéléo.-club Jeunes années (Vénissieux, Rhône) et l’Inst. Géol. Acad. Sci. chinoise
Analyse : BBS
Rapport de l’expédition et surtout de coopération entre la France et la Chine. Ce numéro de la série des “Spélunca Mémoires” est axé sur le karst et la géologie en Chine. Présentation de la géographie, karstogenèse, géomorphologie et hydrogéologie du karst du Centre et du Sud de la province du Guizhou, présentation des zones et des cavités étudiées. Etudes sur les roches carbonatées, les concrétions (datations), le phytokarst, la biologie. Présentation dans Spelunca nr.31/1988 : p 90 par Ph. Drouin (RL).

1969 caractères - lu : 54 Fois


Bibliographie 1



BARBARY jean Pierre, ZHANG Shouyue(1988) : Guizhou expé 86. Spelunca Mémoires n° 16, 108 pp.,45 topos,cartes,graph., 48 phot.,n&b ou couleurs
co-éd. FFS ; Plongée Spéléo.-club Jeunes années (Vénissieux, Rhône) et l’Inst. Géol. Acad. Sci. chinoise
Rapport de l’expédition et surtout de coopération entre la France et la Chine. Ce numéro de la série des “Spélunca Mémoires” est axé sur le karst et la géologie en Chine. Présentation de la géographie, karstogenèse, géomorphologie et hydrogéologie du karst du Centre et du Sud de la province du Guizhou, présentation des zones et des cavités étudiées. Etudes sur les roches carbonatées, les concrétions (datations), le phytokarst, la biologie. Présentation dans Spelunca nr.31/1988 : p 90 par Ph. Drouin (RL).
Source : BBS


Images 0



Topographie 0




Expédition 1


Cette grotte a été explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche