dong Baishuidong - 白水洞

Détail


Nom de la grotte : Baishuidong - 白水洞
Autres noms : Grotte Des Eaux Blanches, Dashibandong
Province, Préfecture, District :
Guizhou 贵州省, Guiyang 贵阳, Xiuwen 修文
Latitude Nord - Longitude Est :
27.01417 - 106.44806
Altitude (m) : 850
Développement (m) : 96
Profondeur (m) : 17
Profondeur - / + (m) : 0 / 17
Volume (m3) : 14153
Géologie : Trias

1Entrée : Baishuidong 白水洞,

Carte



Description 1



4. Baïshuidong - Grotte des Eaux Blanches

(fig. 91) - Code : Xiu983 - Village : Dashi

Dév. : 96 m - Dén. : + 17 m - Vol. : ± 14 153 m3

Lat. : 27°00’51” N - Long. : 106°26’53” E - Alt. : 850 m

Baïshuidong constitue la résurgence présumée de la rivière souterraine de Guanniudong. Elle est située 1,7 km au sud-est de Dashi, sur le flanc du canyon, 100 m au-dessus du cours du Wujiang. Comme à chaque fois dans ce type de configuration perchée, la pente est aménagée en belles rizières étagées.

La grotte s’ouvre par un porche de 30 m de large sur 30 m de haut au profit d’une faille subverticale qui a rebroussé les couches du Trias à 70-80°. C’est donc dans un écrin de strates de calcaires blancs quasiment verticales que se niche le lac artificiel de couleur émeraude qui s’enfonce vers le nord-est sous la grande falaise. Le barrage, haut de 17 m, a été construit en 1967 pour l’irrigation et repris en 1979 pour une petite production locale d’électricité (300 kwh). Un canal maçonné part à mi-pente de la vallée pour l’irrigation, le trop-plein déborde et rejoint le Wujiang en quelques cascades écumantes et tufs associés. Au pied du mur, une conduite forcée amène l’eau quelques dizaines de mètres plus bas pour être turbinée.

A cause du lac artificiel d’entrée, l’exploration en canot se termine au bout de 80 m de navigation. Il reste trois possibilités : plonger, faire baisser le niveau du lac ou atteindre la petite lucarne surplombant le siphon. En outre, de nombreux porches fossiles ont été aperçus sur les deux rives du Wujiang. Si le barrage était intégralement vidé, il serait peut-être possible de réaliser la jonction avec Guanniudong, mais la pente est faible, soit 17 m de dénivellation pour plus de 1 km. En effet, on peut considérer le lac siphonnant du fond de Guanniudong comme étant au même niveau que le lac d’entrée de Baïshuidong. Cette cavité avait déjà été explorée et topographiée par une équipe sino-japonaise. [J.P. Barbary, R. Maire]

"BARBARY, Jean-Pierre; MAIRE, Richard; LI, Po"
Karstologia Mémoires, n° 9 : Voyages en terre chinoise : Chapitre 3
Analyse :
Au nord de Guiyang (Guizhou, Chine), les districts de Xifeng et Xiuwen sont à 80 % constitués de plateaux karstiques. Incisés par les gorges du puissant fleuve Wujiang. Trois importants systèmes y sont identifiés : La longue grotte de Duobindong entièrement explorée par des chinois, le collecteur de Longtandong et sa belle rivière de grands gours et la zone synclinale de Dashi dont quelques maillons seulement sont connus. Ce chapitre traite principalement des résultats d'explorations des années 1997 et 1998 totalisant 5 km de topographies dans 7 cavités. (BJ).

2064 caractères - lu : 10 Fois


Bibliographie 4



BARBARY, Jean-Pierre ; DARNE, Fabien (1999) : Compte-rendu de l'expédition spéléologique en Chine Yungui 98.-
Spéléo-Dossiers, n° 29 : 98-99.
Prospection dans le Lijiang, explorations dans les comtés de Liuzhi, de Xiuwen et de Xifeng. 15 km. de topographie. (IO).
Source : BBS

Aut. Var.(1992) : Guizhou China '91 Expedition Report (1988-1991).
95 pp., en japonnais, sommaire anglais, 16 cartes et figures., 25 topos plan et coupe, 59 phot n&b, 5 photo couleurs.

Source : gkc_ JPB

"MAIRE, Richard; BARBARY, Jean-Pierre; ZHANG, Shouyue; VANARA, Nathalie; BOTTAZZI, Jean"
Karstologia Mémoires, n° 9 : 562 p.
"Cet ouvrage synthétise les travaux des six expéditions organisées par le P.S.C.J.A. dans les provinces chinoises du Yunan, Guizhou et Liaoning entre 1997 et 2001. Il est organisé en trois livres traitant de : 1) les résultats des explorations, contenant inventaires, descriptions, cartes et topographies des 144 cavités explorées ; 2) l'environnement karstique, études approfondies sur des thèmes scientifiques ciblés ; 3) la spéléologie en Chine, sous l'angle historique et avec le récit des dernières expéditions. Les karsts sont ainsi numérisés depuis l'échelle géographique à microscopique selon des critères d'analyses aussi diversifiés que la géomorphologie, les indicateurs du milieu, le fonctionnement hydrochimique, l'écologie, le développement local et l'histoire de la spéléologie. (BJ)."
Source :

"BARBARY, Jean-Pierre; MAIRE, Richard; LI, Po"
Karstologia Mémoires, n° 9 : Voyages en terre chinoise : Chapitre 3
Au nord de Guiyang (Guizhou, Chine), les districts de Xifeng et Xiuwen sont à 80 % constitués de plateaux karstiques. Incisés par les gorges du puissant fleuve Wujiang. Trois importants systèmes y sont identifiés : La longue grotte de Duobindong entièrement explorée par des chinois, le collecteur de Longtandong et sa belle rivière de grands gours et la zone synclinale de Dashi dont quelques maillons seulement sont connus. Ce chapitre traite principalement des résultats d'explorations des années 1997 et 1998 totalisant 5 km de topographies dans 7 cavités. (BJ).
Source :


Images 4



  • Baishuidong
  • Baishuidong
  • Baishuidong
  • Baishuidong

Topographie 1



topographie
Source : Gkc

Expédition 2


Cette grotte a été explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche