dong Maoshuidong -

Détail


Nom de la grotte : Maoshuidong -
Autres noms :
Province, Préfecture, District :
Yunnan 云南省, Qujing 曲靖, Luoping
Latitude Nord - Longitude Est :
24.948 - 104.13867
Altitude (m) : 1804
Développement (m) : 861
Profondeur (m) : 30
Profondeur - / + (m) : 0 / 30
Volume (m3) : 0
Géologie : Permien

1Entrée : Maoshuidong 洞,

Carte



Description 1



Le système présente trois entrées impressionnantes dans la muraille du canyon karstique, séparés seulement de quelques dizaines de mètres les unes des autres. La première se situe 9 m au-dessus du niveau de la rivière et donne accès à une galerie fossile qui s’enfonce dans le massif vers l’WNW ; le conduit de 6 x 7 m présente un plancher couvert de sédiments fins. Au bout de 100 m, après une barrière de spéléothèmes provenant de la voûte et des parois, on débouche dans une galerie plus vaste, de 12 m de diamètre. Une centaine de mètres plus loin, on observe un carrefour : la galerie inférieure se termine en étroitures au bout de 150 m ; la galerie supérieure donne accès à une salle allongée présentant un cône d’éboulis à son extrémité sud. A sa base, la galerie se rétrécit et forme une diaclase de 1 m de large sur 10 m de haut, puis on parvient dans une salle manifestant des morphologies pariétales d’écoulement en régime noyé ; des embranchements sont restés inexplorés. Par une galerie localisée à l’extrême ouest de cette salle, couverte de gros blocs, on accède à une vaste galerie également encombrée de gros blocs d’où part une nouvelle galerie qui se dirige à l’est sur 130 m jusqu’à une étroiture. Après l’embranchement, la galerie principale atteint 30 m de large et 15 m de haut et aboutit à un chaos de blocs derrière lequel coule la rivière souterraine dont le grondement se faisait entendre depuis plusieurs centaines de mètres.

La rivière coule du nord-ouest vers le sud-est en débitant 6 m3/s d’eau très polluée. En la remontant sur 150 m, on arrive à une section totalement occupée par un déluge liquide qui force à abandonner l’exploration. Vers l’aval, une série de chutes dans une partie rétrécie de la galerie gêne la progression. Comme d’habitude, nous arrêtons par manque de matériel et de temps.

La seconde entrée se trouve 24 m au-dessus du niveau de la rivière : une escalade est nécessaire pour y accéder. La galerie prend la même direction que dans le cas précédent, c’est-à-dire WNW-ESE. Après avoir franchi un escarpement de 10 m, on se trouve arrêté par des escarpements plus importants. Cette cavité est riche en concrétionnements.

Le troisième accès est offert par la résurgence du système avec une ouverture de 10 m de large sur 60 m de haut qui n’a été explorée que sur quelques dizaines de mètres.

"BARBARY, Jean-Pierre; BOTTAZZI, Jean; MAIRE, Richard; ZHANG, Shouyue"
Karstologia Mémoires, n° 9 : Voyages en terre chinoise : Chapitre 6
Analyse :
"Ce chapitre regroupe les résultats de trois reconnaissances (1997, 1998 et 1999 ; districts de Lijiang, Zhongdian, Dali, Xiangyun, Jianchuan, Luoping et Shizong) au cours desquels des cavités ont été explorées jusqu'à 4500 m d'altitude dans les karsts himalayens du haut Yunnan. La perte de Yangfengdong et son porche de 190 m de haut constitue un autre phénomène majeur décrit dans ces ligne. Les résultats de l'expédition Sino-espagnole Shilin 97 sont également présentés. . (BJ)."

2467 caractères - lu : 4 Fois


Bibliographie 2



"MAIRE, Richard; BARBARY, Jean-Pierre; ZHANG, Shouyue; VANARA, Nathalie; BOTTAZZI, Jean"
Karstologia Mémoires, n° 9 : 562 p.
"Cet ouvrage synthétise les travaux des six expéditions organisées par le P.S.C.J.A. dans les provinces chinoises du Yunan, Guizhou et Liaoning entre 1997 et 2001. Il est organisé en trois livres traitant de : 1) les résultats des explorations, contenant inventaires, descriptions, cartes et topographies des 144 cavités explorées ; 2) l'environnement karstique, études approfondies sur des thèmes scientifiques ciblés ; 3) la spéléologie en Chine, sous l'angle historique et avec le récit des dernières expéditions. Les karsts sont ainsi numérisés depuis l'échelle géographique à microscopique selon des critères d'analyses aussi diversifiés que la géomorphologie, les indicateurs du milieu, le fonctionnement hydrochimique, l'écologie, le développement local et l'histoire de la spéléologie. (BJ)."
Source :

"BARBARY, Jean-Pierre; BOTTAZZI, Jean; MAIRE, Richard; ZHANG, Shouyue"
Karstologia Mémoires, n° 9 : Voyages en terre chinoise : Chapitre 6
"Ce chapitre regroupe les résultats de trois reconnaissances (1997, 1998 et 1999 ; districts de Lijiang, Zhongdian, Dali, Xiangyun, Jianchuan, Luoping et Shizong) au cours desquels des cavités ont été explorées jusqu'à 4500 m d'altitude dans les karsts himalayens du haut Yunnan. La perte de Yangfengdong et son porche de 190 m de haut constitue un autre phénomène majeur décrit dans ces ligne. Les résultats de l'expédition Sino-espagnole Shilin 97 sont également présentés. . (BJ)."
Source :


Images 0



Topographie 1



topographie
Source : Gkc

Expédition 1


Cette grotte a été explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche