dong Shuitiankeng - 蛇天坑

Détail


Nom de la grotte : Shuitiankeng - 蛇天坑
Autres noms : Gouffre de la bouche du serpent
Province, Préfecture, District :
Chongqing 重庆, Wanxian , Fengjie 奉节县
Latitude Nord - Longitude Est :
30.6225 - 109.31984
Altitude (m) : 0
Développement (m) : 470
Profondeur (m) : 129
Profondeur - / + (m) : 129 /
Volume (m3) :
Géologie :

1Entrée : Shuitiankeng 蛇天坑,

Carte



Description 1



GOUFFRE DE LA BOUCHE DU SERPENT

(Dév. : 470 m, dén. : -129 m)

Situation

x = 38,900 y = 90,400

Peu avant Lei Da Bao, une piste difficilement carrossable permet de monter à Tiu Tong. La piste s'arrête au niveau d'une ferme à l'entrée d'une belle vallée. Depuis la ferme, il faut descendre un sentier qui mène vers plusieurs autres fermes dont l'une située presque au fond du vallon. Le fond du vallon est cultivé. Un sentier, mal tracé, longe les cultures, en direction du sud, en se maintenant sur le flanc d'une pente boisée. Le gouffre s'ouvre sur le bord d'un champ, au pied de la pente.

Description

Le puits d'entrée, de 100 m de profondeur, est magnifique. D'environ 10 m de diamètre, il est incliné, obligeant à penduler à chaque ressaut. Le fond du puits est presque plat, recouvert de cailloux bien propres. Un méandre de 2 m de large aux murs glaiseux, aboutit rapidement à un passage bas, désobstrué par la première équipe. Le courant d'air est important. Une petite remontée donne sur une

grande galerie sur faille, large de 5 m et plus. Le fond de la galerie est rempli de dépôts argileux, par endroits épais de plusieurs mètres. Des circulations d'eau ont creusé ces dépôts, créant des murs de quelques mètres de haut, montrant de nombreuses strates dont certaines sont riches en charbon de bois. Voici visiblement de quoi faire le bonheur de nombreux paléontologues et climatologues.

Une remontée sur le talus de glaise permet de retrouver un sol presque plat, présentant de magnifiques " polygones de retrait ". A droite, une escalade d'un mètre donne sur une série de puits inclinés qui aboutissent à -129 m, point le plus profond de la cavité. Le fond est obstrué par la glaise.

Dans la grande galerie, la progression continue sur la glaise durcie jusqu'à la base d'un important éboulis. Une remontée dans les blocs se termine par un passage plus étroit qui donne dans une salle, remplie d'éboulis en provenance des parois et du plafond. Cette salle est un croisement de plusieurs conduits :

* Quelques mètres d'escalade facile donnent sur une galerie sur faille. L'extrême amont se termine sur un puits sans suite évidente sinon une étroiture calcifiée qu'il faudrait agrandir.

*En aval, au bas de la salle, un puits de 11 m donne sur un fond en éboulis et sur l'amorce d'une galerie (on a l'impression de se trouver dans le haut d'un méandre) remplie de blocs. C'est la fin de la cavité, obstruée par les éboulis. Le courant d'air a disparu.

* Au début de la salle, une courte escalade permet d'atteindre un méandre large de 50 cm qui se termine par obstruction de concrétions. Il est nécessaire de se promener dans les différents niveaux pour trouver le passage le plus large.

Exploration

* Le 4 août, Bilou, Christophe et Marie-Pierre équipent le puits d'entrée. Une désobstrudion à la base du puits leur permet de trouver et de parcourir une grande galerie. Ils s'arrêtent au bord d'un puits.

* Le 5 août, Patrick Deriaz, Josiane et Bernard terminent l'exploration et lèvent la topographie de la cavité.

Ouvrage collectif, Synthèse Patrick Degouve Bernard et Josiane Lips avec la collaboration de Fabrice Abréal (dessins), Roger Benvenutti, Maurice Chiron, Patrick Deriaz, Robert Le Pennec, Christian Locatelli, Patrick Schalk, Jean-Marc Verdet, professeur Wan Xinnan et M. Yang Guihe
Spéléologie au pays de l'Homme Sauvage 4ème EXPEDITION SPELEOLOGIQUE EN CHINE, Aventures Karstiques Lointaines 1999-n°4. 120 pages
Analyse :

3095 caractères - lu : 28 Fois


Bibliographie 1



Ouvrage collectif, Synthèse Patrick Degouve Bernard et Josiane Lips avec la collaboration de Fabrice Abréal (dessins), Roger Benvenutti, Maurice Chiron, Patrick Deriaz, Robert Le Pennec, Christian Locatelli, Patrick Schalk, Jean-Marc Verdet, professeur Wan Xinnan et M. Yang Guihe
Spéléologie au pays de l'Homme Sauvage 4ème EXPEDITION SPELEOLOGIQUE EN CHINE, Aventures Karstiques Lointaines 1999-n°4. 120 pages

Source :


Images 0



Topographie 1



topographie
Source : Akl

Expédition 1


Cette grotte a été explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche