dong Qingxudong - 清虚洞

1. Qingxudong - Grotte de la Sérénité (origine taoïste)
Code : Daf011 - Village : Dafang
Lat. : 27°05’47,2” N - Long. : 105°40’14,8” E - Alt. : 1430 m
Dév. : 3 788 m - Dén.: 195 m (- 165 m ; + 30 m)
Géologie : Trias inférieur
La route d’accès s’arrête sous une arche monumentale de 120 m de haut, 100 m de large et 150 m de long. Là était implantée durant la guerre contre les Japonais, une usine d’assemblage d’avions de combat de marque Boeing. Diverses cavités environnantes servaient à la préparation des composants, le produit fini s’envolait directement depuis Qingxudong ! Au-delà de l’arche, s’ouvre une galerie aux dimensions imposantes. Sur les parois, quelques coulées stalagmitiques contrastent avec les blocs d’effondrements qui occupent la majeure partie du sol. Entre les blocs, un petit ruisselet vient nous rappeler que nous pénétrons dans une perte. La galerie s’évase et forme une salle. A partir de cet endroit, le plafond s’abaisse et les parois se resserrent. Il devient difficile d’éviter les laisses d’eau. 400 m plus loin, on remonte dans une salle peuplée de chauves-souris. Il faut ensuite redescendre vers la rivière. Le plafond s’abaisse à nouveau, obligeant presque à progresser à quatre pattes dans l’eau. Ce passage d’une cinquantaine de mètres siphonne complètement en période de crue. Ensuite, la progression prend une tournure plus sportive et plus esthétique grâce à de belles marmites. Un seul équipement est nécessaire pour franchir une marmite de 6 m de diamètre. 300 m plus loin, attiré par la lumière du jour, on débouche dans une salle de 80 m de large, dont le plafond est percé par un aven à la cote - 96 m. La surface du plateau est située 120 m plus haut. Sur le côté gauche de la salle, une grande galerie fossile est perchée 25 m plus haut. Le ruisseau parcourt ensuite une galerie de 30 x 15 m durant 200 m. Celle-ci double alors de hauteur après une autre arrivée fossile située en rive gauche à 20 m de haut, alors que sur la droite l’escalade d’une grande coulée permettrait d’atteindre une autre galerie fossile. Encore 200 m et on débouche dans une doline d’effondrement de 200 m de long, 100 m de haut et 100 m de large. Cette doline est proche de la route Dafang-Qianxi à 15 km de Dafang. La rivière la traverse et se reperd à l’autre bout dans un vaste porche. Nous nous arrêtons là par manque de temps.
De retour en France, nous apprenons que cette grotte avait été explorée en 1998 par l’expédition américaine China Caves 98. Au-delà de la doline terminale, la galerie se prolonge en fait jusqu’à la cote -195 m.

"MANGEL, Laurent; FAURE, Nicolas; VEILLEROBE, Vincent; BOTTAZZI, Jean; ZHANG, Shouyue"
Karstologia Mémoires, n° 9 : Voyages en terre chinoise : Chapitre 5
Analyse :
En 2001, l'I.G.C.A.S. et le P.S.C.J.A. ont effectué une reconaissance spéléologique dans 6 des 8 districts de la préfecture de Bijie, au nord du Guizhou, Chine. 20,4 km ont été topographiés dans 22 cavités s'ouvrant dans des karsts très diversifiés étagés de 475 m à 2901 m d'altitude. On évoque notamment la grotte-tunnel active de Jiudongtian, parcourue par une des plus puissantes rivières souterraines connue et le gouffre de Yanzidong dont le puits de 193 m s'ouvrant à 2515 m d'altitude en fait le plus haut gouffre connu dans le Guizhou. (BJ).

2694 caractères - Lu 280 Fois




Recherche