dong Longtanzishuidong - 龙潭子水洞

Longtanzishuidong (39)
Le tiankeng de Longtanzi est un regard sur le collecteur amont de Shuangheshuidong et est un point d’accès à de nombreuses zones d’exploration. On distingue au fond du tiankeng la galerie active de Longtanzishuidong amont et aval ainsi que la galerie fossile de Shangdong, vers l’aval. Dans la salle maman viens me chercher un nouveau P15 a été descendu. En direction de la sortie, 300 m avant le départ de la galerie des mosaïques et donc 200 m avant le seul lac où l’on se mouille bien haut, sur la droite, un petit affluent est composé de deux branches : la première présente des traces d’activité temporaire, la seconde est fossile. Débutant par une escalade de 6 m, elle s’achève en bas d’un ressaut de 2 m dans un siphon d’argile sèche.
L’affluent des Mosaïques
Lorsqu’on arrive au collecteur par l’entrée fossile de Shangdong, il suffit de traverser la galerie pour trouver l’affluent des Mosaïques. La grande galerie en trou de serrure se divise en amont. La branche des faux cairns se termine en cul-de-sac tandis que le méandre amont du vermisseau est désormais arrêté sur des escalades importantes.
Dans les entrées
Du côté aval de Longtanzishuidong, la galerie fossile de Shangdong est presque obstruée par un énorme bloc d’effondrement. En grimpant dessus, on accède à un ensemble de petites galeries sèches s’achevant généralement sur des colmatages. Toutes n’ont pas été atteintes à cause de pas d’escalade un peu trop exposés en cas de chute. L’exploration de ces lucarnes a permis d’observer des aiguilles de phytokarst ainsi qu’un nid d’écureuil volant. C’est la seconde observation d’écureuil volant sur le massif et la première localisation certaine et précise d’un de leur habitat.
L’entrée aval de la rivière a également été revue. Il y avait un porche en rive droite et deux autres en rive gauche qui n’avait pas été topographiés. Il n’y a pas de véritables prolongements. Comme on pouvait s’y attendre, ces entrées portent des traces d’anciens passages et aménagements. Vers la fin du lac d’entrée, en rive gauche, le petit affluent a été remonté. On sort rapidement de l’actif - une petite rivière de 5 l/s dont tout indique qu’elle soit une capture de pertes diffuses dans le fond du tiankeng - pour passer dans des petites galeries présentant des gros piliers stalagmitiques. Il y a quelques branches latérales, mais rien qui ne continue.
La galerie de droite
Dans le porche aval de Longtanzishuidong, en hauteur sur la droite, part une grande galerie qui s’achève au bout de 700 m sur des trémies bloquant toute la hauteur du passage. Des escalades ont été tentées, l’une dans le prolongement de la galerie, l’autre sur la droite et la troisième, plus récemment sur la gauche. Elles ont respectivement donné les résultats suivants :
- on arrive tout de suite sur un rétrécissement où le courant d’air ronfle entre des cailloux mêlés de boue qui s’écoulent et sont remplacés au fur et à mesure qu’on les enlève ;
- on avance de 50m environ avant d’être bloqués, après une étroiture sévère, sur le même type d’obstacle. On est plus loin et plus haut que précédemment, mais il serait plus difficile et dangereux de creuser ; - un ensemble de petites galeries descendent, de plus en plus boueuses, jusqu’à un colmatage final. L’une d’elles, sèche et remontante, pourrait être désobstruée et présente du courant d’air.
Tout espoir n’est donc pas perdu de poursuivre cette branche où la force du courant d’air suggère une continuation importante dont l’exploration pourrait nous rapprocher du réseau de Bojiyan-Huoyanping- Lantianbadong en cours d’exploration dans le secteur de Zhaizishan.

AUT. VAR (2019) Jean BOTTAZZI, Éric SANSON, Bruno HUGON, Olivier TESTA, Alain MAURICE, Marc GUICHOT, Florence GUILLOT, Cécile PACAUT, Marc FAVERJON, Marc TREMBLAY, Amandine LABORDE, Nicolas FAURE, Emmanuel VITTE, Jessica MORIN-BUOTE, Éric DAVID, Éric LECUYER, Éric MADELAINE, Gilles CONNES. Topographes Jean BOTTAZZI, Éric SANSON, Bruno HUGON, Nicolas FAURE, Olivier TESTA, Barnabé FOURGOUS, Pascal ORCHAMPT, Emmanuel VITTE, Éric DAVID, Marc TREMBLAY, Florence GUILLOT, Fabien MULLET, Marc FAVERJON, Charles BUTIN, Cécile PACAUT, Alain MAURICE, Gilles CONNES, Jes- sica MORIN-BUOTE, Michel ISNARD, Jean-Pierre BARBARY, Patrick LETOURNEL, Marc SÉCLIER, Marc GUICHOT, Vivien MOINAT, Éric MADELAINE, Silvia ARRICA, Silvère PASTUREAU, LIZIXIN, Éric LECUYER, Thierry MONGÈS, Amandine LABORDE, Daniel BETZ, Olivier JÄRMANN, Christian DELAIRE. Coordination, rédaction, synthèse topographique et composition : Jean BOTTAZZI
Spelunca Mémoires n° 39 (2019) Voyages en terre chinoise tome 5. Expéditions spéléologiques franco-chinoises 2011-2019 dans les grottes de Suiyang Shuanghedong
Analyse : gkc-JPB

3822 caractères - lu : 96 Fois




Recherche