Grottes et karsts de Chine
Sur les traces de Xu Xiake

L'eau goutte à goutte finit toujours par percer la pierre. Parcourir dix mille li, lire dix mille livres.

expe GEBIHE 89


Nom : GEBIHE 89
Année : 1989
Date : 22/10/89 20/12/89
Nationalité : Française
Organisateurs : PSCJA/ASIG
Liste des membres : [14]
Jean Pierre Barbary,Jean Luc Moudoud,Franck Barbary,Herbert Daniel Gebauer,Bernard Collignon,Richard Maire,Claude Mourret,Jean Bottazzi,Pascale Bottazzi,Brigitte Chevailler,Jean Paul Bayère,Christian Rigaldie,Serge Fulcrand,Denis Van Berleere.
Map loading...Or Google servers are down...

Résumé :

Suite au succès de l'expédition "GUIZHOU EXPE 86" le PSCJA de Vénissieux et l'Academia Sinica (Institute of Geology, Beijing) ont décidé de poursuivre leur collaboration. Après un voyage de reconnaissance en Chine en 1988 effectué par 3 membres de l'équipe française et un voyage en France du professeur Zhang Shouyue en 1989, il fut décidé d'organiser une seconde expédition : "GEBIHE 89" était née.

L'équipe composée de 7 scientifiques chinois, 13 spéléologues et scientifiques européens (11 français, 1 allemand, 1 belge) et d'un caméraman, a travaillé dans trois provinces et huit comtés : le Guizhou central et méridional (comtés de Zhijin, Ziyun, Pingtang), l'extrême est du Sichuan (comté de Wuxi) et le sud-ouest du Hubei (comtés de Wufeng, Hefeng, Lichuan, Yichang). Au total six mille kilomètres ont été parcourus entre les différentes zones par des moyens divers : train, bus, bateau.

Du 22/10/89 au 20/12/89 cinquante cavités ont été explorées et topographiées sur 57 km !

Les résultats sont toujours à la hauteur de l'extraordinaire karst chinois. Dans le comté de Ziyun (Guizhou), nous avons découvert la plus grande salle de Chine, "La salle des Miaos", dans le système de la Gebihe (- 445 m). Celle-ci devient la deuxième salle de la planète juste après "Sarawak chamber" (Mulu, Malaisie). Dans le comté de Wufeng (Hubei), nous avons exploré l'étonnant gouffre de Dongxitiankeng (5 km, - 382 m), et trouvé pour la première fois en Chine des stalactites de gypse dans la grotte de Longdong-Yanzidong.

Les études scientifiques de terrain ont été nombreuses : 140 échantillons d'eau furent prélevés et analysés pour l'hydrochimie et la bactériologie. Une remarquable coupe de varves de 25 m de haut à été étudiée in situ dans la grotte de Dadong (Wufeng, Hubei). Plus de cent kilogrammes d'échantillons de toutes sortes ont été ramenés en France et à Beijing pour des travaux de laboratoires : datations, lames minces, analyses chimiques... Et bien-sûr les données de base que représentent les 57 km de topographie et les nombreuses observations : géographiques, géomorphologiques et géologiques.

En septembre 1990 trois scientifiques chinois ont été accueillis en France pour la réalisation du rapport et des travaux d'analyse d'eau au laboratoire de la faculté des sciences d'Avignon. Nous en avons aussi profité pour visiter quelques sites karstiques français : Fontaine de Vaucluse, Chartreuse,Vercors.

Ce rapport est donc le résultat d'un énorme travail en commun mené par deux équipes animées d'une même passion, la découverte. Alors si d'aventure vous partagez aussi cette passion, tournez les pages et vous vous retrouverez dans des régions reculées au coeur même du fabuleux karst chinois...

Commentaire(s) :
Liste

Statistiques | Top 10 | Critiques | A propos | Pub | Contact
0 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne. Pages vues depuis octobre 2002 : 22 733 233
Les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le reste @ GKC.
Ce site a été construit avec NPDS SQL REQ : 14
Temps : 0.022 seconde(s)